FAIRE LES CENT PAS [2012]
Installation sonore in situ
Nombre de hauts-parleurs et dimensions variables

Faire les cent pas répond à une commande du centre d’art l’Être Lieu (Arras, France) qui souhaitait présenter, pour son inauguration, une oeuvre qui puisse entrer en résonance directe avec le lieu, avec son histoire et son architecture. 
J’ai alors imaginé parcourir l’ensemble du bâtiment pour y relever la présence d’ondes électromagnétiques, qui occupent l’espace encore plus subtilement que nous sans pour autant qu’on puisse les voir, les entendre ou les ressentir. 

Après avoir construit une série d’antennes capable de faire entendre et d’enregistrer ces ondes, j’ai parcouru le lieu avec ce dispositif en imaginant le temps non pas comme un espace linéaire, mais plutôt comme une composition en strates ; comme si les lieux pouvaient garder en mémoire la présence de ceux qui les ont habités, traversés, parcourus. Faire les cents pas, c’était espérer que dans les sons indifférenciés recueillis se trouvent des traces de passé, des morceaux de présence, des persistances fantomatiques.


Pour l’exposition à l'Être Lieu, les prises de son ont été réalisées avec Sébastien Cabour et le montage de l’installation a été effectué avec Quentin Denimal. 

Une seconde version de cette installation a été réalisée dans l’ancienne Cave à vins de la Coop de Strasbourg pour le festival Osospshère en 2017. Les prises de son et le mixage ont été réalisés avec Quentin Denimal et le graphisme de la publication avec Crystelle Bédard.

extrait sonore | 2 minutes